top of page
bandeau des lamas pour les hérons.jpg

Des lamas pour les hérons (scénario)

La prospérité est une chose rare en ces terres… et pourtant votre bayuma en est bénie. Cela fait quatre soleils que vous avez établi votre campement dans cette vallée d’abondance, quatre soleils que vous vivez dans la prospérité. Et bientôt d’autres pourront en profiter, car dans deux jours une grande fête se tiendra sur les terres de vos amis des Hérons gris, une fête accompagnée d’échanges avec tous les bayumas des environs. Les vôtres ont décidé que vous y conduiriez un troupeau de lamas pour participer aux échanges...

Vous voici aux portes du monde de Catchaluk dont la seule portion connue et habitée de l’homme est un grand continent entouré de quelques îles. Ces terres sont habitées par de nombreuses peuplades humaines ayant chacune leurs coutumes, leurs langues et leurs traditions. Bien que différents, tous partagent une croyance commune, celle que les dieux à l’origine du monde doivent être nourris par le sang des sacrifices d’animaux mais aussi d’hommes.

Vous entrez dans un monde où les armes et outils sont d’os, de pierre, de silex et d’obsidienne…

Dans un monde où les tissus, le sel et les fèves de cacao servent de monnaie...

Dans un monde sans animaux de trait et sans roue…

Dans Catchaluk.

bottom of page